Environ 3 minutes de lecture

Abraham refuse les confrontations avec investisseurs et savants

23 Juin 2023 | 0 commentaires

Après s’être rassemblés et réunis entre investisseurs, Abraham a été sollicité à maintes reprises. Cependant, ce dernier n’a fourni aucune réponse : il ne prenait pas la situation au sérieux. Aucune réponse non plus à nos mails. L’impression de s’être fait balader par le service de communication, si on peut appeler ça comme ça !

Face à cette déception, nous avons décidé de leur demander des confrontations et ce à plusieurs reprises.

Tout d’abord, nous avons proposé à Abraham d’intégrer notre action commune, sans succès. Nous lui avons également proposé une confrontation via un appel groupé, avec les investisseurs (nous sommes en novembre 2022), pour tenter de lui faire entendre raison sur sa réelle responsabilité, en vain.

En effet, pour rappel, Abraham se pense complètement dédouané de toutes responsabilités!
Nous nous heurtons à des refus répétés, à un réel et énorme manque d’intérêt et de considération.

Abraham ne pense qu’à sauver sa face et ne veut surtout pas que l’histoire transpire au-delà des murs de Télégram, car pour l’instant tout doit rester en interne.

Pire encore,  suite à ses prétentions d’avoir été lavé de toutes responsabilités,nous lui proposons à maintes reprises de se confronter directement avec nous sous l’arbitrage d’un savant de sorte à ce que le cheikh dispose des deux versions et puisse trancher comme il se doit.

Malheureusement, il ne donnera jamais suite à aucune de nos demandes.
Nous nous posons donc les questions suivantes :

Qu’a-t-il à fuir de la sorte ?
Est-il vraiment ce personnage que l’on connait au travers de sa page Hijra Keys ou dissimule-t-il une tout autre personnalité ?

Abraham et les gens de science :
Abraham prétendra être revenu vers un cheikh mauritanien mais aussi un cheikh algérien : Cheikh Toufik Amrouni (Qu’Allah le préserve) qui l’aurait donc blanchi ! Cette façon d’agir doit être soulignée.

En effet, Abraham était le premier à nous dire qu’il fallait exposer les deux versions au savant et là bizarrement pas besoin de celle des investisseurs ! De notre côté nous avions pris l’initiative de contacter un savant, étant donné qu’Abraham ne souhaitait pas le faire avec nous. Ce Cheikh fut Abdul Salâm As-Souhaymi(Qu’Allah le préserve). Nous sommes ensuite revenus vers Cheikh Toufik Amrouni pour l’informer de la réalité des choses et de notre retour du Cheikh Abdul Salâm As-Souhaymi (voir fatwa écrite du cheikh).

Suite à cela le Cheikh Toufik Amrouni dira à Abraham de ne pas propager ce qu’il lui a dit par le passé et de revenir vers Cheikh  Abdul Salâm As-Souhaymi.

Cependant Abraham décide plutôt d’aller voir ailleurs et de rentrer en contact avec Mehdi Abou Abdillah, un étudiant en science  de Cheikh Ali Moussa(Qu’Allah les préserves), auquel il exposera une nouvelle fois « sa version » des faits sans la faire accompagner de la version des investisseurs.
Il sera alors dé-responsabilisé, et se dépêchera de publier une vidéo-mise en scène pour l’annoncer au monde entier.

Sauf qu’il a confondu vitesse et précipitation, ou plutôt honnêteté et malhonnêteté.

Il a très mal choisi sa cible pour exercer sa ruse car un frère parmi les investisseurs connaît le Cheikh personnellement et certains de ses étudiants également.
Nous prendrons donc contact avec eux, et en découlera un appel groupé avec Abraham auquel il n’aura d’autre choix que de participer.

“Le loup est pris au piège” 

Lors de cet appel, nous apprenons avec stupeur qu’il aurait touché 15 000 € pour son travail de « rabatteur ».Le frère Mehdi Abou Abdillah qui l’avait dé-responsabilisé auparavant n’aura aucun doute de sa culpabilité et le rendra pleinement responsable. Ce dont découle bien évidemment des conséquences tel que le faite de retrouver son ami Mouad et le remboursement de tout les investisseurs.

Suite à cette sentence inattendue,Abraham restera un temps dans le groupe puis le quittera avant d’avoir entendu le jugement du Cheykh Ali Moussa le concernant (cela montre l’importance qu’il donne à la parole de ceux qui ne vont pas dans son sens).

Une nouvelle question sera évidemment posée à Cheykh Ali Moussa qui déclarera Abraham est responsable et garant quant au remboursement des investisseurs”. (voir fatwa audio du cheikh).Cheykh déclare aussi qu’il n’était pas au courant de tous ces éléments lorsqu’il donna sa fatwa à Abraham la première fois.

Depuis la première confrontation Abraham ne donne plus de signe de vie…

Comment va-t’il s’en sortir cette fois-ci, quelle ruse va-t-il utiliser ?

Plus rien venant de cet individu n’étonne. Conseil fraternel :

Prenez garde à ce personnage, il est DANGEREUX !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *